Un mois, une idée mai 2019

En ce mois de mai, nous souhaitions vous proposer de (re)découvrir les cinq forts de l'Esseillon : La redoute Marie-Thérèse, le fort Victor-Emmanuel, le fort Charles-Félix, le fort Marie-Christine et le fort Charles-Albert.

Géographiquement, tous les forts sont reliés et se parcourent à pieds.

Par la route partant de Modane et menant à Val-Cenis Bramans, la redoute Marie-Thérèse se dresse après la traversée d'un torrent sur le bord de la route. La redoute Marie-Thérèse est reliée au fort Victor-Emmanuel par le pont du Diable (accès pédestre seulement).

Par la route panoramique au départ de Modane et menant à Val-Cenis Sardières, un arrêt est obligatoire au fort Marie-Christine. La route continue jusque au fort Victor-Emmanuel en passant par Charles-Félix et Charles-Albert. 

Le fort Victor-Emmanuel

Historiquement, la barrière défensive a été édifiée entre 1820 et 1833 par le royaume de Piémont-Sardaigne. Le Dauphiné avant-poste du royaume de France était à proximité. Afin de contrer une quelconque velléité française, ce verrou d'éperons rocheux a été équipé. Les noms des différents forts son les prénoms de membre de la famille royale du Piémont-Sardaigne.

Et aujourd'hui ?

Le fort Victor-Emmanuel, le plus imposant se visite. 

Les amateurs de sensations fortes pourront découvrir les multiples parcours de la via ferrata du Diable ou le parcobranche du diable !

De nombreuses randonnées sont possibles le long de la barrière de l'Esseillon ou à sa proximité.

De l'hôtel La Turra®, il vous faudra environ 8h pour effectuer la boucle via les forts (ci-dessous).

 

Belle découverte !

Écrire commentaire

Commentaires: 0